AccueilAgenda 21Présentation

L'Agenda 21 de Marignier - Acte II

Présentation

L'agenda 21 acte II

La Ville de Marignier avait déjà lancé un Agenda 21 : un programme de développement durable local. Elle a décidé d'aller plus loin et a engagé son Agenda 21.2. Cette démarche, totalement participative, a été construite avec tous les acteurs, à commencer par les habitants. Elle a débouché sur un nouveau programme d’actions, pour l’Homme, pour la Planète… et pour mieux vivre ensemble, ici.

Pour débattre et proposer : www.a21marignier.com

L’Agenda 21 Acte II de Marignier : comment ?


Le programme a été d'abord écrit par tous les acteurs, à commencer par les citoyens. La démarche s'est déclinée en 5 étapes.

1. Novembre 2016 - L’élaboration d'un diagnostic du territoire


La Ville a demandé à un cabinet spécialisé (ETIK-PRESSE) de réaliser un diagnostic du territoire au regard du développement durable.

Ce diagnostic a pour objet de déterminer les forces et faiblesse de notre commune et de situer les enjeux sur lesquels il convient d’agir prioritairement.

2. Décembre 2016 - La mobilisation de tous


Lors d’une grande réunion publique, le 13 décembre 2016, tous les habitants qui le souhaitaient ont pu découvrir la démarche Agenda 21.2, ses principes et ses modalités.

Cette séance a rassemblé près de 120 citoyens et citoyennes, dont une grosse majorité se sont inscrits au Club 21 : l’instance participative centrale qui a élaboreré le futur programme d’actions.

Réunion publique Agenda 21

Réunion publique Agenda 21

3. Janvier 2017 - Le partage du diagnostic

Le Club 21 s'est mis en ordre de marche !

Le 12 janvier 2017, le diagnostic expert a été partagé. Des ateliers ont été constitués afin de débattre et de dégager les enjeux identifiés. 

Prenez connaissance de ce diagnostic.

Des propositions émises sur le forum ont également été présentées. Vous pouvez à tout moment les consulter, les compléter et venir débattre sur www.a21marginier.com.

Lors de cette réunion, à partir du diagnostic, les participants ont défini des enjeux stratégiques pour le développement de la commune. Ces propositions ont été croisées avec celles publiées sur le Forum.

Prenez connaissance de ces enjeux.

Tous ces éléments ont permis de préparer le plan d'actions.

4. Février-mai 2017 - L’élaboration du programme d’actions

Sur la base des enjeux définis au préalable, le Club 21 s'est réuni sur 5 ateliers de travail du plan d'actions.

5. Juin 2017 - La formalisation du programme Agenda 21.2


L’ensemble des propositions faites a été présenté en réunion publique le jeudi 22 juin 2017 à 19H30 à l'Espace d'Animation. Elles ont fait l’objet d’une synthèse et d’un travail approfondi de mise en forme, d’étude de faisabilité (légale, technique, financière), de phasage, de chiffrage.

Dans le même temps, une méthodologie de suivi-évaluation a été définie, afin d’inscrire cet engagement dans une logique d’amélioration continue.

6. Septembre 2017 - Mise en page du programme d'actions

Le programme de développement durable de Marignier a été construit avec les habitants et il sera mis en oeuvre avec vous. Vous pouvez le consulter dans son intégralité en vous rendant sur le Forum A21 : www.a21marignier.com ou en cliquant ici.


La Ville tient à remercier très chaleureusement tous ceux qui se sont impliqués.
Aujourd’hui, elle s’engage à faire tout son possible pour que ces idées se traduisent en actions concrètes.
Certaines de ces propositions, peut-être, ne pourront pas l’être - pour des raisons techniques, légales ou financières.


Mais la municipalité s’engage à rendre compte aux habitants et aux acteurs des réussites, comme des difficultés rencontrées dans la mise en oeuvre de ce plan d’actions ; et à le revoir avec eux, si nécessaire, pour l’ajuster ou le compléter, dans le cadre d’un suivi participatif.


Vous souhaitez aujourd’hui suivre l’évolution de ce programme ; et si nécessaire l’ajuster et l’enrichir ?
Pour cela, rien de plus simple… envoyez-nous vos coordonnées :
- Par téléphone, au : 04.50.34.50.86
- Par courriel à : sg@marignier.fr
- En déposant vos coordonnées en Mairie.


La Ville vous tiendra alors informé des prochaines réunions du Forum 21, et vous y invitera.

7. Septembre 2017 - Réponse à l'appel à manifestations d'intérêt pour la création d'un atlas de la biodiversité communale

Marignier a répondu à l'appel à manifestations d'intérêt lancé par l'Agence française pour la biodiversité aux collectivités intéressées par la démarche Atlas de Biodiversité Communale (ABC).

L'Agence Française de la Biodiversité accompagne financièrement les communes porteuses d'un projet de réalisation d'un atlas.

Réaliser un ABC permettra à la commune de connaître son patrimoine naturel afin de l'intégrer dans les projets d'aménagement et ainsi de mieux le protéger et le valoriser.

La réalisation de cet agenda sera conduite par les habitants, les associations environnementales et la commune.

8. Démarrage des ateliers destinés à mettre en œuvre le plan d'actions

Compte rendu de la réunion du 19 octobre 2017

Compte rendu de la réunion du 19 décembre 2017

Compte rendu de la réunion du 28 février 2018

Les prochaines réunions :

  • 3 mai 2018 à 19H30 à l'école Gripari sur la thématique " Favoriser l’épanouissement de chacun dans un cadre satisfaisant"
  • 26 juin 2018 à 19H30 à la salle Ballaloud sur la thématique "Favoriser un développement et une consommation responsable"

Elle sera également l’occasion de discuter du suivi participatif qui s’engage et de la façon dont les habitants pourront être acteur du terrain.

 

Qu’est ce qu’un Agenda 21 local ?


L'Agenda 21 consiste à élaborer et mettre en œuvre un programme local de développement durable, visant à :
• lutter contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère ;
• préserver la biodiversité, la protection des milieux et des ressources ;
• favoriser l'épanouissement de tous les êtres humains ;
• renforcer la cohésion sociale et la solidarité entre territoires et entre générations ;
• opter pour un développement et une consommation responsables.
D’où vient le nom d’Agenda 21 ?
La notion d’Agenda 21 a été définie lors du Sommet de Rio, en 1992. "AGENDA", pour "ce qu'il faut faire". "21", pour XXIe siècle.

Le développement durable, c’est quoi ?
« C’est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes, en commençant par ceux des plus démunis, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Il s’agit donc de chercher à construire un mode de développement qui puisse répondre de manière harmonieuse à l’ensemble des enjeux sociaux sur la globalité de la planète, tout en préservant les ressources et les équilibres naturels.
L'Agenda 21 est un programme d’actions dont l'objectif est de mettre en oeuvre progressivement et de manière pérenne le développement durable à l'échelle d'un territoire. Il est porté par la collectivité et mené en concertation avec tous les acteurs de la vie locale : élus et personnel communal, population, monde associatif, acteurs économiques, communauté enseignante, services de l'Etat…

Il a pour objectifs :

  • la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère
  • la préservation de la biodiversité, la protection des milieux et des ressources
  • l'épanouissement de tous les êtres humains
  • la cohésion sociale et la solidarité entre territoires et entre générations
  • une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

D’où vient le nom d’Agenda 21 ?

"AGENDA", c'est "ce qu'il faut faire"; "21", pour le XIXeme siècle. L'Agenda 21trouve son origine au Sommet de la Terre de RIO au cours duquel, en 1992, 178 pays ont adopté un plan d’actions global, l’AGENDA 21 (ou Action 21). L’objectif de ce plan : assurer un développement durable à l’ensemble des habitants de la planète. Dans son chapitre 28, l’Agenda 21 insiste sur le rôle des collectivités locales pour mettre en oeuvre des agendas 21 locaux.

Développement durableLe développement durable, qu’est-ce que c’est ?

« C’est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes, en commençant par ceux des plus démunis, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Il s’agit donc de chercher à construire un mode de développement qui puisse répondre de manière harmonieuse à l’ensemble des enjeux sociaux sur la globalité de la planète, tout en préservant les ressources et les équilibres naturels.